2 juil. 2012

Stage autonomie neige et glace

Salut tout le monde,

Ca y est, après une trêve printanière à base d'escalade, nous revoici en montagne pour notre plus grand bonheur.

C'est donc direction la capitale, Chamonix, que je passerai mon premier stage montagne de la terre avec Aude, Marc et Jean marc. L'objectif du stage était de réaliser des courses de neige et glace d'envergure mais les conditions météo et montagne nous forcerons à nous rabattre sur des belles courses d'arête plutôt rocheuse.
Apres un échauffement matinal dans l'arête sud de l'Index, nous montons au refuge Albert 1er pour passer notre première nuit en montagne. L'arête de la table, course sublime, à l'Aiguille du Tour est notre objectif et permet de rencontrer beaucoup de situations présentes en haute montagne. Approche glacière, couloir raide, passages mixtes et rocheux sur une grande arête, tout y passe. L'occasion de voir que tout le monde se débrouille bien dans ce terrain. C'est sous la première averse de pluie  que nous arrivons au chalet du tour, chaleureusement accueilli par Pierrick et Véro les super gardiens!
Le lendemain est une journée bien maussade. Malgré les prévisions pas très optimistes, nous partons vers le coté suisse du massif du Mont Blanc, direction la cabane d'Orny. Une petite éclaircie de fin d'après midi nous permet de faire quelques longueurs superbes au dessus du refuge et de se préparer à ce qui nous attends le lendemain, l'arête sud-ouest de l'aiguille d'Orny, 250 m de pur rocher, escaladé en grosse avec brio par tout le monde!
Une course d'arête, comment dire, intéressante, pour finir la journée et nous montons au refuge de Trient pour le dernier objectif du stage, le couloir Copt et la traversée des Aiguilles Dorées.


Malgré le vent qui souffle et le temps moyen au petit matin, nous décidons quand même de partir pour notre projet et, au fur et a mesure de l'approche, le soleil arrive, nous donnant raison sur notre décision.
Le couloir est rapidement avalé et nous débarquons sur l'arête, très impressionnante en début de saison avec toute cette neige. L'ambiance est incroyable, on se croirait presque en Patagonie!
Dans ce terrain rocheux et mixte, tout le monde s'en sort très bien et, encore une fois, la course est très bien menée par Aude, Marc et Jean Marc et nous nous retrouvons rapidement sur le glacier de Trient puis à Champex.
Merci à tout les 3 pour cette superbe semaine, et c'est vrai que là haut, le temps passe beaucoup plus vite...

Mat Détrie

Photos Mat Detrie et Marc Poncin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire